MOLIERE

MOLIERE (POQUELIN Jean-Baptiste) : la légende du théâtre comique

Molière, de son vrai nom Poquelin Jean-Baptiste, est une figure emblématique du théâtre français du XVIIe siècle. Son nom, connu de tous, est devenu synonyme de talent, de comédie et d'humour. Cet article vous plonge dans la vie et l'œuvre de cette personnalité incontournable, en passant par ses succès, ses épreuves et ses multiples facettes.

La naissance d'une légende

Né le 15 janvier 1622 à Paris, Jean-Baptiste Poquelin grandit au sein d'une famille bourgeoise. Son père, tapissier du roi, souhaite le voir embrasser une carrière de juriste. Cependant, le jeune Jean-Baptiste est attiré par le monde du théâtre depuis sa plus tendre enfance.

Dès son adolescence, il monte des pièces de théâtre avec ses amis, et c'est à cette période qu'il adopte le pseudonyme de Molière. Ce choix n'est pas anodin, puisque Molière est le nom d'un village où il aimait se rendre, et qu'il désigne également une perruque à la mode à l'époque.

Une carrière théâtrale exceptionnelle

Molière se lance dans une carrière théâtrale en 1643, avec la création de la troupe de l'Illustre-Théâtre. Cependant, ses débuts sont tumultueux et la troupe fait face à de nombreux échecs. C'est en 1658 que le succès commence à frapper à la porte de Molière, avec la création de sa pièce "Les Précieuses ridicules". Cette comédie satirique rencontre un véritable triomphe, ouvrant ainsi la voie à de nombreux succès à venir.

De pièce en pièce, Molière se fait un nom dans le milieu du théâtre. Il s'illustre notamment avec "Tartuffe", une comédie provocatrice qui lui vaut de vives critiques et d'innombrables polémiques. Malgré les nombreux obstacles, Molière persiste et signe les pièces qui le rendront célèbre, telles que "Le Malade imaginaire", "L'Avare" ou encore "Le Bourgeois gentilhomme".

Anecdotes sur Molière

Molière était connu pour son génie comique, mais aussi pour son talent de comédien. Il se mettait souvent en scène dans ses propres pièces, incarnant avec brio des personnages burlesques et atypiques. Cependant, il était aussi un homme fragile, souvent malade, ce qui ne l'empêchait pas de monter sur scène pour faire rire son public.

Une des anecdotes les plus célèbres à son sujet est l'histoire de sa mort. En effet, Molière décède le 17 février 1673, à l'âge de 51 ans, peu de temps après avoir joué le rôle d'Argan dans "Le Malade imaginaire". Il est victime d'un malaise sur scène, mais insiste pour terminer la pièce avant d'être emmené chez lui où il rend son dernier souffle.

Aujourd'hui, Molière est considéré comme l'un des plus grands auteurs et comédiens de tous les temps. Ses pièces continuent à être jouées dans le monde entier, et son nom reste synonyme d'excellence théâtrale et de divertissement.

En conclusion

Molière, de son vrai nom Poquelin Jean-Baptiste, est une figure incontournable du théâtre comique français. Son pseudonyme est aujourd'hui synonyme de génie, d'humour et de talent. Malgré les difficultés rencontrées tout au long de sa carrière, Molière a su s'imposer comme l'un des plus grands dramaturges de son époque. Son héritage perdure encore aujourd'hui, faisant de lui une légende du théâtre.

Newsletter

Inscris-toi dans la newsletter pour ne rien rater de Baboon.

Copyright © 2013-2024 Baboon. Baboon toujours en vie!

Menu
×